« Vichy, la France antisémite », 1ère partie, rencontre avec Tal Bruttmann, Toulouse le 11 mars 2022.

Les discours antisémites et révisionnistes et la remise en cause du rôle de Vichy dans le génocide des juifs n’ont rien de nouveau mais prennent une dimension nouvelle aujourd’hui. Certains n’hésitent pas à remettre en cause les lois mémorielles, et les textes qui tendent à réprimer les injures et les actes racistes, antisémites ou xénophobes. Face à ces habits nouveaux du révisionnisme, il est primordial de revenir sur le rôle du régime de Vichy, qui a instauré en France durant la Seconde Guerre mondiale un régime politique résolument antisémite et xénophobe et de se rappeler comment le discours révisionniste s’est construit et diffusé.

Avec :

Tal Bruttmann, chercheur, historien, spécialiste de la Shoah, des politiques antisémites en France pendant la guerre, et de la « solution finale » en Europe.

Hubert Strouk, coordinateur sud-ouest du mémorial de la Shoah.

La rencontre était animée par Antoine Grande, directeur du musée de la résistance et de la déportation de Toulouse.

La soirée s’est déroulée au Pavillon République de l’Hôtel de département de Haute-Garonne ; elle était organisée par le Mémorial de la Shoah et le Musée départemental de la Résistance & de la Déportation, dans le cadre des 4èmes rencontres pour l’égalité.

Dans la seconde partie, vous pourrez entendre Tal Bruttmann répondre aux questions du public présent au Pavillon République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.