Musiques live

Le quintet « First Meeting » au Taquin à Toulouse le 01/03/2019 (1h36′)

Publié le

Le quintet de jazz « First Meeting » a choisi ce nom pour la bonne raison que ces cinq musiciens jouaient ensemble pour la première fois. La formation rassemble Serge LAZAREVITCH à la guitare,  Etienne MANCHON aux claviers, Alexandre GALINIÉ au saxophone tenor, Julien DUTHU à la contrebasse et Pierre DAYRAUD à la batterie. Pour plus de renseignements sur ces musiciens, reportez-vous aux liens joints à cet article.

Ce 1ier mars au Taquin, fut un moment exceptionnel que vous pouvez dès à présent partager grâce à Mém’Audio. Le répertoire était composé des morceaux suivants : « Rythme Africain » de Serge Lazarevitch, « Cherokee »  de Ray Noble, « Strange Meeting » , « Resistor » et « Through Out » de Bill Frisell, « Tekufah » de John Zorn, « The Oracle » de Dave Holland, « Happy House » d’Ornette Coleman, « It Should Have Be A Normal Day » et « Sur l’autre rive » de Serge Lazarevitch, et « Rythm A Ning » de Thelonious Monk .

http://Biographie Serge Lazarevitch sur France Musique

http://Biographie Etienne Manchon

http://Biographie Alexandre Galinié

http://Page Maayan de Pierre Dayraud

http://Page Maayan de Julien Duthu

https://www.le-taquin.fr/

Conférences

« Qui veut la mort de l’ONU? » – conférence d’Anne Cécile ROBERT (1ière partie), salle du Sénéchal à Toulouse le 10/01/2019

Publié le


Une rencontre organisée par les Amis du Monde diplomatique, le Groupe de Recherche Pour l’Education et la Prospective, ATTAC et l’Université populaire de Toulouse.

L’ONU, coquille vide ou agence humanitaire ? Créée en 1945 dans le contexte de l’après-guerre afin de préserver la paix, cette organisation a aujourd’hui mauvaise presse, d’autant que, sur le terrain, sa puissance s’affaiblit. Qui est responsable de cette déliquescence ? Les membres permanents du Conseil de sécurité, qui ont préféré préserver leurs intérêts au sein des directoires du G7 et du G20 ? Les partisans de l’ultra-libéralisme et du profit ? Ou encore les dirigeants médiocres, sans envergure et sans vision, qui accèdent aux plus hautes responsabilités de démocraties moribondes ? Il faut pourtant sauver l’ONU, seule institution capable d’organiser un monde en plein bouleversement où menace la guerre. Mais comment ?

La rencontre était animée par Jean-Pierre Crémoux des Amis du Monde diplomatique et Georges Zachariou du GREP.

Anne-Cécile Robert est journaliste, spécialiste des institutions européennes et de l’Afrique, membre du comité de rédaction du Monde diplomatique, elle vient de publier avec Romuald Scoria   » Qui veut la mort de l’ONU? «   (éditions Eyrolles) 

Conférences

« Qui veut la mort de l’ONU? » – conférence d’Anne Cécile ROBERT (2ième partie), salle du Sénéchal à Toulouse le 10/01/2019

Publié le

L’ONU, coquille vide ou agence humanitaire ? Créée en 1945 dans le contexte de l’après-guerre afin de préserver la paix, cette organisation a au jour d’hui mauvaise presse, d’autant que, sur le terrain, sa puissance s’affaiblit. Qui est responsable de cette déliquescence ? Les membres permanents du Conseil de sécurité, qui ont préféré préserver leurs intérêts au sein des directoires du G7 et du G20 ? Les partisans de l’ultra-libéralisme et du profit ? Ou encore les dirigeants médiocres, sans envergure et sans vision, qui accèdent aux plus hautes responsabilités de démocraties moribondes ? Il faut pourtant sauver l’ONU, seule institution capable d’organiser un monde en plein bouleversement où menace la guerre. Mais comment ?

La rencontre était animée par Jean-Pierre Crémoux des Amis du Monde diplomatique et Georges Zachariou du GREP.

Dans cette deuxième partie, vous pourrez entendre les échanges entre Anne Cécile ROBERT et le public de la salle du Sénéchal.

Anne-Cécile Robert est journaliste, spécialiste des institutions européennes et de l’Afrique, membre du comité de rédaction du Monde diplomatique, elle vient de publier avec Romuald Scoria « Qui veut la mort de l’ONU ? » (éditions Eyrolles) 

Conférences

« Quels financements? Pour quelle transition écologique? » – Partie 1 – Conférence du 28 mars 2019 – Bourse du travail à Toulouse

Publié le

Mém’Audio vous propose d’entendre cette conférence autour du thème du financement de la transition écologique en deux parties :
– une première partie avec Geneviève AZAM, économiste et membre du conseil scientifique d’ATTAC, nous parle principalement de la question du type de transition écologique à organiser.
– une deuxième partie avec Hervé CELLARD, Référent 31 de Pacte pour le climat (anciennement Agir pour le climat), nous présentera le projet de financement proposé par Pacte pour le climat.
Deux approches différentes et peut-être complémentaires du même sujet ; Geneviève AZAM se référant souvent à Thomas PIKETTI, Hervé CELLARD, pour sa part, se référant plutôt à Jean JOUZEL. 
Cette conférence était organisée par Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, l’Université Populaire de Toulouse, Pacte pour le climat Toulouse, le Collectif citoyen pour le climat de Toulouse, ATTAC Toulouse et les Amis du Monde diplomatique.

https://www.pacte-climat.net/fr/

https://www.attac-toulouse.org/

https://www.amisdelaterre.orgh

http://universitepopulairetoulouse.fr/

https://www.amis.monde-diplomatique.fr/

Conférences

« Quels financements? Pour quelle transition écologique? » – Partie 2 – Conférence du 28 mars 2019, Bourse du travail à Toulouse

Publié le


Mém’Audio vous propose d’entendre cette conférence autour du thème du financement de la transition écologique en deux parties :
– dans la première partie Geneviève AZAM, économiste et membre du conseil scientifique d’ATTAC, nous parlait principalement de la question du type de transition écologique à organiser.
– dans cette deuxième partie Hervé CELLARD, Référent 31 de Pacte pour le climat (anciennement Agir pour le climat), nous présente le projet de financement proposé par Pacte pour le climat.
Deux approches différentes et peut-être complémentaires du même sujet ; Geneviève AZAM se référant souvent à Thomas PIKETTI , Hervé CELLARD, pour sa part, se référant plutôt à Jean JOUZEL. 
Le fait que son diaporama ne soit pas visible ne nuit en rien à la compréhension de son propos.


Cette conférence était organisée par Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, l’Université Populaire de Toulouse, Pacte pour le climat Toulouse, le Collectif citoyen pour le climat de Toulouse, ATTAC Toulouse et les Amis du Monde diplomatique.

https://www.attac-toulouse.org/

https://www.pacte-climat.net/fr/

https://www.amisdelaterre.org/h

http://universitepopulairetoulouse.fr/

https://www.amis.monde-diplomatique.fr/

Tables rondes - Débats

« Lutte contre l’homophobie » – Partie 1 – Table ronde du 22 mars 2019 – Hôtel de département à Toulouse

Publié le

«Les rencontres pour l’égalité » se sont déroulées du 18 au 22 mars 2019 à l’Hôtel du Département de Haute-Garonne. Ces quatre événements étaient organisés dans le cadre des « Chemins de la République » pilotés par le conseiller départemental Vincent GIBERT.

Malheureusement Mém’Audio n’était pas disponible pour couvrir la table ronde intitulée « Comment lutter contre l’antisémitisme ? ». En revanche, nous avons pu enregistrer les trois événements qui ont suivis dont cette table ronde du 22 mars autour de la lutte contre l’homophobie

Vous pourrez y entendre, Nicolas NOGUIER (Président de l’association « Le Refuge »), Benoît ESPITALIER (Membre de l’association « Arc en ciel « ), Jérémy PERRARD (Président de l’association « Pride Toulouse »), Stéphanie PALANCADE (Vice présidente de l’association « Fiertés Occitanie ») et Anne-Lyse LAFAY-DELHAUTAL (Réalisatrice du documentaire « Mes parents sont homophobes », diffusé avant la table ronde). La table ronde était animée par Jean-Luc LARONCE.

Pour mieux connaître les associations invitées à ce débat, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous

https://www.le-refuge.org/delegations

https://www.aectoulouse.fr/

https://pridetoulouse.com/

https://fiertesoccitanie.fr/

https://www.facebook.com/fiertesoccitanie/

Tables rondes - Débats

« Lutte contre l’homophobie » – Partie 2 – Table ronde du 22 mars 2019 – Hôtel de département à Toulouse

Publié le

«Les rencontres pour l’égalité » se sont déroulées du 18 au 22 mars 2019 à l’Hôtel du Département de Haute-Garonne. Ces événements étaient organisés dans le cadre des « Chemins de la République » pilotés par le conseiller départemental Vincent GIBERT.

Voici la seconde partie de la table ronde du 22 mars autour de la lutte contre l’homophobie.

Vous pourrez y entendre, Nicolas NOGUIER (Président de l’association « Le Refuge »), Benoît ESPITALIER (Membre de l’association « Arc en ciel »), Jérémy PERRARD (Président de l’association « Pride Toulouse»), Stéphanie PALANCADE (Vice présidente de l’association « Fiertés Occitanie ») et Anne-Lyse LAFAY-DELHAUTAL (Réalisatrice du documentaire « Mes parents sont homophobes », diffusé avant la table ronde). La table ronde était animée par Jean-Luc LARONCE.

Pour mieux connaître les associations invitées à ce débat, veuillez vous reporter aux liens ci-dessous

https://www.le-refuge.org/delegations

https://www.aectoulouse.fr/h

https://pridetoulouse.com/

https://fiertesoccitanie.fr/

https://www.facebook.com/fiertesoccitanie/

Tables rondes - Débats

Table ronde autour de la lutte contre le racisme – Partie 1 – Hôtel du département de Haute-Garonne, à Toulouse le 21 mars 2019

Publié le

«Les rencontres pour l’égalité » se sont déroulées du 18 au 22 mars 2019 à l’Hôtel du Département de Haute-Garonne. Ces quatre événements étaient organisés dans le cadre des « Chemins de la République » pilotés par le conseiller départemental Vincent GIBERT.

Malheureusement Mém’Audio n’était pas disponible pour couvrir la table ronde intitulée « Comment lutter contre l’antisémitisme ? ». En revanche, nous avons pu enregistrer les trois événements qui ont suivis dont cette table ronde du 21 mars autour de la lutte contre le racisme.

Vous pourrez y entendre, Audrey PULVAR (ex journaliste, militante féministe, écologiste et antiraciste, auteure de « Libres comme elles – Portraits de femmes singulières » et « Libres et insoumis – Portraits d’hommes singuliers », Elodie TESSON (Déléguée territoriale de l’AFEV, L’association de la fondation étudiante pour la ville et Françoise COSTE (Professeure des Universités au département Études du monde anglophone – DEMEA). La table ronde était animée par Bruno CANREDON.

Tables rondes - Débats

Table ronde autour de la lutte contre le racisme – Partie 2 – Hôtel du département de Haute-Garonne, à Toulouse le 21 mars 2019

Publié le

«Les rencontres pour l’égalité » se sont déroulées du 18 au 22 mars 2019 à l’Hôtel du Département de Haute-Garonne. Ces quatre événements étaient organisés dans le cadre des « Chemins de la République » pilotés par le conseiller départemental Vincent GIBERT.

Malheureusement Mém’Audio n’était pas disponible pour couvrir la table ronde intitulée « Comment lutter contre l’antisémitisme ? ». En revanche, nous avons pu enregistrer les trois événements qui ont suivis dont cette table ronde du 21 mars autour de la lutte contre le racisme.

Vous pourrez y entendre, Audrey PULVAR (ex journaliste, militante féministe, écologiste et antiraciste, auteure de « Libres comme elles – Portraits de femmes singulières » et « Libres et insoumis – Portraits d’hommes singuliers », Elodie TESSON (Déléguée territoriale de l’AFEV, L’association de la fondation étudiante pour la ville et Françoise COSTE (Professeure des Universités au département Études du monde anglophone – DEMEA). La table ronde était animée par Bruno CANREDON.

Tables rondes - Débats

« Procès politiques des catalans en Espagne » Partie 1 – Table ronde, salle du Sénéchal à Toulouse, le 14 mars 2019

Publié le

Le procès des neuf prisonniers, en prison préventive depuis plus d’un an et de trois autres  responsables politiques, a débuté le 12 février 2019. Cinq membres de la table parlementaire seront jugés dans un second temps ainsi qu’une ex députée. Par ailleurs, d’autres acteurs moins connus sont en cours d’investigation ; il s’agit notamment des 712 maires (sur les 900 que compte la Catalogne) qui ont accepté que le référendum se tienne dans leurs communes. Le collectif « Réseau Catalogne » s’est constitué à Toulouse, considérant que le soutien aux prisonniers politiques et aux exilés catalans est essentiel pour la défense de la démocratie et des droits de l’homme en Espagne et en Europe.

Avec la participation de Jean-François MIGNARD (Ligue des droits de l’homme), Gérard ONESTA (Observateur international pendant le référendum du 1ier octobre 2017), Marie LEFEVRE-FONOLLOSA (Militante pour la défense des droits des inculpés catalans), Fabrice CORRONS (Maître de conférences Catalan/Espagnol à l’Université Toulouse Jean Jaurès) et Jean-Sébastien MORA (Journaliste). Organisé par le collectif « Réseau Catalogne » et les Amis du Monde diplomatique.

Tables rondes - Débats

« Procès politiques des catalans en Espagne » Partie 2 – Table ronde, salle du Sénéchal à Toulouse, le 14 mars 2019

Publié le

Le procès des neuf prisonniers, en prison préventive depuis plus d’un an et de trois autres  responsables politiques, a débuté le 12 février 2019. Cinq membres de la table parlementaire seront jugés dans un second temps ainsi qu’une ex députée. Par ailleurs, d’autres acteurs moins connus sont en cours d’investigation ; il s’agit notamment des 712 maires (sur les 900 que compte la Catalogne) qui ont accepté que le référendum se tienne dans leurs communes. Le collectif « Réseau Catalogne » s’est constitué à Toulouse, considérant que le soutien aux prisonniers politiques et aux exilés catalans est essentiel pour la défense de la démocratie et des droits de l’homme en Espagne et en Europe.

Avec la participation de Jean-François MIGNARD (Ligue des droits de l’homme), Gérard ONESTA ( Observateur international pendant le référendum du 1ier octobre 2017), Marie LEFEVRE-FONOLLOSA (Militante pour la défense des droits des inculpés catalans), Fabrice CORRONS (Maître de conférences Catalan/Espagnol à l’Université Toulouse Jean Jaurès) et Jean-Sébastien MORA (Journaliste). Organisé par le collectif « Réseau Catalogne »et les Amis du Monde diplomatique.

https://www.amis.monde-diplomatique.fr/Les-proces-politiques-des-catalans-en-Espagne.html

Conférences

« Métropoles, une vision à dépasser », une conférence de Michel GROSSETTI au Bijou à Toulouse le 12 mars 2019

Publié le


Cette conférence était présentée par Gilles DA-RE de l’université Populaire de Toulouse, organisatrice de l’événement.

Michel Grossetti est directeur de recherches au Cnrs et directeur d’études à l’Ehess. Ses travaux portent sur les réseaux sociaux, les activités d’innovation et la théorie en sciences sociales. Il a publié récemment en collaboration avec Jean-François Barthe et Nathalie Chauvac l’ouvrage « Start-ups, des entreprises comme les autres. Une enquête sociologique en France » (Sorbonne Université Presses, 2018). Il également écrit avec Olivier Bouba-Olga un essai sur les notions, très présentes dans les discours sur les questions territoriales, de compétitivité, attractivité, métropolisation et excellence.

Le terme de « métropole » désigne une catégorie territoriale ambiguë qui est associée à une conception selon laquelle les grandes agglomérations seraient les seules à pouvoir rivaliser dans la compétition mondiale parce que leur densité de population favoriserait l’innovation, une productivité supérieure et une plus forte insertion dans les réseaux d’échanges internationaux. Ces grandes agglomérations sont aussi réputées plus attractives pour les personnes les plus qualifiées. De nombreuses recherches empiriques en sciences sociales remettent en cause cette conception. Cela invite à reconsidérer les allant de soi que l’on associe à l’idée de métropole et à évoquer de façon plus concrète les questions de développement économique, d’étalement urbain, de densification, de ségrégation socio-spatiale, etc.

https://www.ehess.fr/fr/personne/michel-grossetti

https://www.cairn.info/publications-de-Michel-Grossetti–15685.htm#