« Poésie sonore » par Maxime Crouchez et Philippe-Antoine Gohard, dans le cadre des Rencontres Raisons Sensibles, à Toulouse, le 9 juin 2022.

Cet enregistrement a été réalisé à la Cave Poésie René Gouzenne le 9 juin 2022.

Réunis autour d’un projet de création de poésie sonore, Maxime Crouchez au texte, et Philippe-Antoine Gohard à la musique, s’exercent à la critique de la modernité par la performance poétique. Portés par des lectures d’auteurs et d’autrices, tel qu’Hannah Arendt, Michel Foucault, Kae Tempest, influencés par des recherches et expérimentations sonores, le duo construit un spectacle volatile, vindicatif, chaotique et explosif dans la rencontre de la pensée digérée de ces auteurs et de sa sensibilité face à l’ère moderne. Dans ce spectacle, se côtoient dans un esprit de chantier ouvert, atmosphères ambivalentes, joutes verbales, harmonies dévoyées, phrases hachées, sursauts polyrythmiques, tâches syllabiques, boucles éphémères et poésie aléatoire. Ce premier spectacle du duo est inspiré entre autres de la poésie action théorisée par Serge Pey, par les performances poétiques de Charles Pennequin, par les productions du label Dur et Doux et par la scène avant-garde… Il invite le spectateur à entrer dans différents mondes portés par la cohabitation fluctuante entre co et déconnexion du texte et du son.

https://raisons-sensibles.net/

http://www.cave-poesie.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.