Conférences - DébatsNouveautés

« La dette, où va-t-on? », conférence-débat, partie 1, le 10 novembre 2020

La dette, où va-t-on ?

Comment les institutions financières internationales associées à la libéralisation des marchés financiers ont contribué à faire supporter par les États les charges d’un endettement qui n’est pas toujours légitime. Dans le contexte de la crise du Covid, nous évoquerons enfin l’apparition de « l’argent magique » et de ses conséquences à venir…

Cette visioconférence s’est déroulée le 10 novembre 2020 ; elle était organisée par Les amis du Monde diplomatique d’Occitanie.

Renaud LAMBERT est journaliste et rédacteur en chef adjoint de Monde diplomatique ; il a coordonné le numéro de « Manière de voir » sur la dette.

Éric TOUSSAINT est historien, il est aussi le porte-parole du CADTM (Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes). Il a notamment participé aux travaux de la Commission pour la vérité sur la dette publique grecque.

Le débat était animé par Jean-Pierre CRÉMOUX des Amis du Monde diplomatique d’Occitanie.

Le rôle de modérateur des échanges avec le public était assuré par Maxime LEHMANN des Amis du Monde diplomatique.

Les différents angles d’approche qui ont été traités sont les suivants :

1/ Grandes institutions financières d’après-guerre

2/ Se financer sur les marchés plutôt que par la fiscalité ou auprès de la Banque centrale

3/ De la dette du Tiers-Monde à la dette de Tout le monde

4/ Prêter, une nécessité pour les détenteurs de capitaux.

5/ Le Club de Paris

6/ Le cas de la Grèce

7/ Des cas d’annulation ou de renégociation : l’Allemagne de l’Ouest

8/ La question des audits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *