« Le cirque » – conte radiophonique (2007)

Le cirque met en scène un jeu de sentiments, d’émotions, de sensations engendrées par des images qui se suivent et ne se ressemblent pas. L’espace est à la fois comprimé dans une cuisine et ouvert par une absence de murs. Murs physiques bien sûr, mais aussi temporels ; on va de souvenir en souvenir en s’arrêtant parfois au temps présent. Absence de murs aussi pour le bateleur ; il attire le public, dévoile son jeu, effraie, rassure, inquiète et fait rêver. Il recueille les souvenirs pour créer des sensations qu’il entend revendre au plus offrant.

« J’entends le cri de l’ours » – conte radiophonique (2007)

J’entends le cri de l’ours raconte une histoire ; celle d’un homme qui sert de cobaye pour connaître le désespoir de son animalité. Ou plutôt c’est l’histoire de cette animalité. A moins que ce ne soit l’histoire d’un Bluesman qui rate sa vie amoureuse pour pouvoir chanter le blues. Mais c’est peut-être l’histoire d’un ours amoureux d’un chemin ! … L’histoire d’un mur où se répercute le cri d’un l’ours sur fond de pots d’échappement et d’électrodes. C’est peut-être pour ça qu’il crie l’ours. Et un ours qui crie, ça fait peur. Et moi je l’entends le cri de l’ours ; en tous cas je l’entendais à l’époque, et j’aimais l’exprimer dans un rythme. Fallait-il lui dire ? Je l’ai dit, et ça s’est passé comme dans l’histoire. Le cri de l’ours parce que c’est fini ou est-ce fini parce que le cri de l’ours ?
Une journée ordinaire où un homme travaille dans un laboratoire, son talent pour entendre les cris d’un ours est mis à profit afin de savoir pourquoi cet ours crie.

« Escapade » – Fiction écrite et interprétée par des enfants (1998)

Cette fiction radiophonique a été écrite et interprétée par les élèves de CM1- CM2 de Sylvie ESTIVALS à l’école élémentaire Léo-Lagrange à Toulouse. Réalisée avec les « moyens du bord », les montages ont été effectués sur bande magnétique, en partie par les élèves. Elle fut diffusée le 4 avril 1998 sur la station Canal Sud.
L’histoire: Un groupe d’enfants visitent la reproduction de la fusée Ariane à la Cité de l’espace à Toulouse. L’un d’entre eux remarque un bouton rouge avec l’indication: (suite…)

DIDAD’ – Lectures et musique – juin 2017

DIDAD’ désigne deux personnes, Didier JEAN et Adeline RADIO. Tous deux adaptent des textes quand ils ne les écrivent pas eux-mêmes. DId joue de la guitare, dessine en direct et dit des textes. Ad dit des textes et manipule des objets sonores (clochettes, éventail…). Cet enregistrement a été réalisé à l’espace culturel du CHU de Rangueil à Toulouse en juin 2017. Dans la première partie vous entendrez des maximes et poèmes décalés ainsi que les textes « Je peux me parler » et « Je fume » écrits par Christophe TARKOS. Dans la deuxième partie DIDAD’ adapte une chanson écrite par Francis DECAMPS du groupe rock mythique ANGE.

52 jours après l’explosion de l’usine AZF

Le souffle de l’explosion d’AZF a pulvérisé une multitude de fenêtres à Toulouse.  Nous sommes le 11 novembre 2001, soit 52 jours après la catastrophe; alors que le froid automnal s’est installé, les fenêtres des habitants de la Cité du Parc n’ont toujours pas été remplacées. Un collectif s’est réuni place du Capitole, devant l’hôtel de ville, pour manifester son mécontentement et sa colère.

Reportage réalisé par Eric GODEMONT pour la station Canal Sud

Quelques jours après le 21 septembre 2001

Le 21 septembre 2001 à 10h17, l’usine AZF a explosé. Au lendemain de la guerre 1914-1918, fut construit l’Office National Industriel de l’Azote (ancien nom d’AZF); son emplacement se situait au sud de Toulouse dans une zone rurale. (Pour plus de détails écouter l’épisode 1 du documentaire « Mémoire d’Ene Asche Troie »). Mais au fil des ans, des permis de construire furent accordés; si bien qu’en 2001, l’usine était entourée d’habitations, de commerces et d’établissements scolaires. Les quartiers situés en périphérie de l’usine se caractérisaient par une majorité d’habitations à loyers modérés (Empalot, Papus, Tabar, Bordelongue, cité du Parc). Ce reportage a été réalisé dans les quartiers de Tabar et Papus quelques jours après l’explosion.

Un reportage d’Eric GODEMONT pour la station de radio locale Canal Sud

« Différences » – Manifestation culturelle autour de la thématique des différences (1999)

En juin 1999, les ateliers d’écriture « 21 » e t « Plume d’ange » organisèrent, à Toulouse, un événement culturel autour de la thématique des différences. La station Canal Sud couvrit l’événement en deux temps; un entretien dans ses studios pour promouvoir l’événement (les 11 premières minutes du montage sonore), puis une liaison téléphonique en direct de La Mounède (photo) où se déroulait la manifestation.