« Quelles alternatives radicales et quelles alliances face au chaos climatique » par Geneviève AZAM, Toulouse le 8 décembre 2021.

Geneviève Azam est économiste, militante écologiste et altermondialiste au sein d’Attac. Elle a publié de nombreux ouvrages dont récemment « Lettre à la Terre. Et la Terre répond » (Seuil / collection anthropocène, 2019)

 « À l’heure où les conditions d’habitabilité de la Terre sont menacées, où les milieux de vie sont spoliés et dégradés pendant que les inégalités explosent et que les intolérances et dominations s’exacerbent, comment s’engager concrètement pour démonter la machine de mort du capitalisme et remettre au cœur battant de nos sociétés et de notre maison commune la justice, la solidarité, l’empathie avec le vivant sous toutes ses formes ?

Cette question, en partie ancienne, se pose désormais dans des termes qui déplacent nos engagements et nos imaginaires. Dans un monde cerné de menaces connues à court terme, soumis à des basculements imprévisibles et livré à l’irresponsabilité manifeste des États, des forces économiques et financières, des gouvernements, seules les énergies de nos résistances et des utopies concrètes peuvent ouvrir un horizon et un espoir. »

Cette rencontre était organisée par l’Université populaire de Toulouse et les Amis du Monde diplomatique de Toulouse. Grand merci à Gilles Da Ré de l’UPT pour le partage de l’enregistrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *