L’école de Mirès (2004)

La vie quotidienne au sein de l’école artistique Mirès VINCENT à Muret, Haute-Garonne.

Comédienne professionnelle, présidente et metteur en scène de la Cie « Le Rideau d’Arlequin », Mirès a fait ses débuts au Théâtre de Bruxelles en 1938. Dès 1940, elle décide de se consacrer à la formation ; parmi ses anciens élèves figurent Daniel Sorano, Roger Souza, Jean Sagols, Claude Véga, Geneviève Kervine et Liliane Patrick.

Au lendemain de la guerre, elle fonde la Cie « Le Rideau d’Arlequin » qui sera gratifié du 1ier prix du Festival National des Compagnies de Théâtre Amateur en 1958. Dans un même temps, Mirès Vincent mène une carrière à la télévision française, elle interprète dramatiques et feuilletons (« Le petit monde de Marie Plaisance », « Commissaire Maigret », « Nans le berger », « Le tribunal de l’impossible »…).

Se fixant définitivement à Muret en 1978, elle est nommée directrice de l’école municipale d’enseignement artistique. C’est en 1988 qu’elle fonde sa propre école.

Mirès Vincent est aujourd’hui décédée, mais son école existe toujours.

Ce documentaire se veut non seulement le reflet de la vie quotidienne de l’école mais il s’intéresse aux motivations, aux représentations, voire aux fantasmes des élèves, ainsi qu’à leur parcours d’apprentissage. Par ailleurs il met en exergue le parcours et les méthodes pédagogiques des enseignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *