« Qui fait la ville au jour d’hui? Entre globalisation et résistances populaires » – Conférence de Hacène BELMESSOUS, le 7 novembre 2019, Salle du Sénéchal à Toulouse (31)

Pour qui fait-on la ville aujourd’hui ? Pour Hacène BELMESSOUS, à l’heure des partenariats public-privé, du désengagement de l’État dans la vie de la Cité et d’une orientation managériale des affaires politiques du pays, ce qu’on observe est inquiétant. Partout, les villes sont fracturées : selon des critères économiques, selon des orientations idéologiques etc… C’est ici une ville qui se privatise et là se disjoint ; qui ici s’embourgeoise et là périclite ; se « touristise » ici mais là se meurt.

Hacène Belmessous est chercheur indépendant et auteur de plusieurs ouvrages dont : Le Grand Paris du séparatisme social Sur la corde raide. Le feu de la révolte couve toujours en banlieue ; Opération banlieues. Comment l’État français prépare la guerre urbaine dans les cités françaises ; Les laboratoires de la haine. Enquête sur la face cachée du frontisme municipal (Demopolis, 2019).

Cette rencontre était organisée par l’Université Populaire de Toulouse, les Amis du Monde diplomatique d’Occitanie et la revue Gibraltar. De ce fait, vous entendrez en début d’enregistrement Santiago MENDIETA nous présentant la revue Gibraltar et  Jean-Pierre CRÉMOUX des AMD d’Occitanie. La rencontre était animée par Michel BURET de l’UPT.

http://www.gibraltar-revue.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *