52 jours après l’explosion de l’usine AZF

Le souffle de l’explosion d’AZF a pulvérisé une multitude de fenêtres à Toulouse.  Nous sommes le 11 novembre 2001, soit 52 jours après la catastrophe; alors que le froid automnal s’est installé, les fenêtres des habitants de la Cité du Parc n’ont toujours pas été remplacées. Un collectif s’est réuni place du Capitole, devant l’hôtel de ville, pour manifester son mécontentement et sa colère.

Reportage réalisé par Eric GODEMONT pour la station Canal Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *