« Le jeudi souvent je dévie », d’Heptanes Fraxion, lu par lui-même.

Heptanes Fraxion se définit ainsi: Poète obscur, rasta chauve, chien de métal, parasite, pédé, liseur de chansons ratées, Heptanes Fraxion, fils d’une prostituée et d’un ecclésiastique, vit à Toulouse ou il ne s’occupe ni de ses enfants ni de ses deux chats.

https://www.aux-cailloux-des-chemins.fr/ni-chagrin-d-amour-ni-combat-de-reptiles

à livre ouvert vous propose d’entendre des lectures de poèmes et de classiques lus par des comédiennes ou des comédiens professionnels, mais aussi des amateurs ou des amatrices éclairés-ées. 

 

 

 

Visuel de Frédérique Auroy